23.08.2019

PANOLIN bannit les huiles minérales classiques

PANOLIN passe des huiles minérales classiques au concept Second Life

Madetswil, le 22.08.2019 – Les huiles de base minérales classiques ont fait leur temps chez PANOLIN. Dans le cadre de l'économie circulaire (Circular Economy), PANOLIN changera une grande partie de ses huiles minérales classiques pour passer aux huiles de base Second Life à partir du 1er septembre 2019. Dès lors, PANOLIN apportera une précieuse contribution à la préservation des ressources.

Le principe est simple. Les huiles minérales classiques représentent une part importante dans les formulations de nombreuses huiles moteur, huiles hydrauliques et huiles de transmission. Alors que ces huiles minérales sont sans cesse produites à partir de pétrole, les huiles de base Second Life sont des huiles recyclées. Ces excellentes huiles de base, en partie limpides, sont supérieures aux huiles minérales traditionnelles d'un point de vue technique. Une huile de base, une fois dérivée du pétrole, est sans cesse remise en circulation. Le cycle des ressources est fermé et le gisement de pétrole est ainsi préservé.

«C'est génial que nous puissions mettre cela en œuvre. Nous montrons donc une fois de plus que nous prenons au sérieux la protection de l'environnement», déclare Sarah Mohr-Lämmle, responsable et CEO de PANOLIN Production AG.

Les huiles de base Second Life sont de plus en plus utilisées aujourd'hui, surtout dans les huiles moteur, mais ce n'est pas évident de changer tout de suite et activement la gamme complète de produits. PANOLIN aimerait montrer l'exemple et a choisi une conversion cohérente.

«Non seulement nous changerons les huiles moteur, mais aussi tous les lubrifiants. Je suis très heureux de pouvoir bientôt livrer à nos clients des produits Second Life qui sont revus à la hausse d'un point de vue technique et qui n'ont pas d'incidence sur les coûts», explique Silvan Lämmle, CEO de PANOLIN AG.

«Grâce à des chaînes moléculaires plus pures, les lubrifiants Second Life produisent moins de dépôts, sont plus résistants au vieillissement et préservent les ressources. Nous suivons cette évolution depuis longtemps. Le moment est venu de sauter le pa », complète Hans-Peter Winkler, responsable des lubrifiants automobiles chez PANOLIN Production AG.

Voici un aspect réjouissant du concept Second Life : les produits finaux ne seront pas plus chers. C'est l'idéal pour l'économie, l'homme et la machine. Avec le concept Second Life, PANOLIN ouvre un nouveau chapitre en matière d'économie circulaire.